L’amélioration de leurs performances sexuelles représente pour les hommes une quête perpétuelle. Si certains se laissent intimider par la taille de leur verge supposée trop petite, il convient mieux de s’attarder sur l’endurance au lit. L’homme a certes besoin d’une certaine technique dans la réalisation de ses va-et-vient, mais c’est surtout sa résilience au plaisir qui déterminera s’il est juste un « bon coup » ou s’il peut être considéré comme un amant exceptionnel. Découvrez dans cet article les meilleures recommandations pour booster votre endurance au lit.  

Avoir confiance en soi 

La confiance en soi représente un critère déterminant dans les performances sexuelles d’un homme. Pour vivre une vie sexuelle épanouie comme le préconise le site lenviesensuelle.fr, l’homme doit débarrasser son esprit de tous les doutes qui peuvent l’assaillir. Dans un couple, ce vacillement peut par exemple se justifier par l’existence de problèmes non résolus entre les deux partenaires. Si tel est le cas, probleme-amour-eux.fr propose diverses solutions dans l’optique d’aider les couples à retrouver la flamme des premiers jours. 

Par ailleurs, l’on peut être submergé par un mélange de stress et d’excitation. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit de tenir une première relation sexuelle avec sa nouvelle petite amie. Néanmoins, l’homme doit toujours se comporter comme en mâle et conserver son assurance en toutes circonstances. Un homme sûr de lui dégage de la confiance et c’est la posture idéale pour faire grimper l’excitation chez sa partenaire. Par conséquent, il faut s’imaginer que l’on est un homme viril et se comporter comme tel. 

Bien se nourrir 

La qualité de l’alimentation influe incontestablement sur les performances sexuelles de l’homme. D’une manière générale, une alimentation bonne pour la santé du cœur l’est également pour celle du sexe. Pour cela, il convient d’éviter de consommer des aliments trop gras, car ils peuvent entraîner l’athérosclérose ainsi que certaines maladies du cœur. Un cœur endommagé ne peut plus remplir sa fonction pompe pour fournir au pénis la quantité de sang avec l’intensité nécessaire pour avoir une bonne érection.

De plus, l’ingurgitation de ces aliments réduit les capacités d’endurance du cœur et par ricochet celles de l’homme pendant les ébats sexuels. À l’inverse, la consommation du piment et de certains ingrédients aphrodisiaques comme le gingembre permet d’améliorer ses performances sexuelles.

 

Pratiquer des activités physiques

La pratique de certaines activités physiques aide aussi à renforcer l’endurance de l’homme lors des relations sexuelles. Il s’agit par exemple des squats, de la planche ou encore des pompes. Les squats contribuent au renforcement des muscles des jambes ; ce qui permet à l’homme de moins s’appuyer sur sa partenaire. Les pompes en revanche permettent d’augmenter la force naturelle de l’homme. De cette façon, celui-ci peut tenir plus aisément et plus longtemps certaines positions sexuelles très ‘’masculines’’.

Arrêter sa consommation de drogue et d’alcool 

Le tabagisme et l’alcoolisme constituent de véritables ennemis pour le bien-être en général et pour la santé sexuelle en particulier. Au-delà de ses effets dévastateurs sur le cœur et sur les poumons, la fumée accentue aussi les risques de problèmes d’érection. Statistiquement, les personnes qui fument présentent des risques de dysfonctionnements érectiles 60% plus élevés que celles qui ne s’y adonnent pas. 

Relativement à l’alcool, sa consommation peut conduire à une réduction de la production de testostérone par l’organisme de l’homme ; aboutissant inévitablement à une baisse des performances sexuelles. Pour cela, il convient de stopper définitivement la consommation de ces substances. Une réduction ne représente pas une résolution suffisante, mais peut constituer un bon départ.   

 

Article précédentQue dire pendant un rapport sexuel ?
Article suivantComment trouver son âme sœur ?